Confirmation du diagnostic de douleur neuropathique par le questionnaire DN4

Pour estimer la probabilité d’une douleur neuropathique, le patient doit répondre à chaque item des 4 questions ci-dessous par « oui » ou « non ».
Si l’enfant ne peut remplir le questionnaire lui-même, le médecin ou l’infirmière pose les questions et coche.

QUESTION 1 : la douleur présente-t-elle une ou plusieurs des caractéristiques suivantes ?

Oui Non
1. Brûlure
2. Sensation de froid douloureux
3. Décharges électriques

QUESTION 2 : la douleur est-elle associée dans la même région à un ou plusieurs des symptômes suivants ?

Oui Non
4. Fourmillements
5. Picotements
6. Engourdissements
7. Démangeaisons

QUESTION 3 : la douleur est-elle localisée dans un territoire où l’examen met en évidence :

Oui Non
8. Hypoesthésie au tact
9. Hypoesthésie à la piqûre

QUESTION 4 : la douleur est-elle provoquée ou augmentée par :

Oui Non
10. Le frottement

 

OUI = 1 point NON = 0 point  

Score du patient = /10

 

MODE D’EMPLOI

Lorsque le praticien suspecte une douleur neuropathique, le questionnaire DN4 est utile comme outil de diagnostic.

Ce questionnaire se répartit en 4 questions représentant 10 items à cocher :

  • Le praticien interroge lui-même le patient et remplit le questionnaire
  • À chaque item, il doit apporter une réponse « oui » ou « non »
  • À la fin du questionnaire, le praticien comptabilise les réponses, 1 pour chaque « oui » et 0 pour chaque « non ».
  • La somme obtenue donne le Score du patient, noté sur 10.

Si le score du patient est égal ou supérieur à 4/10, le test est positif (sensibilité à 82,9 % ; spécificité à 89,9 %)

D’après Bouhassira D et al. Pain 2004 ; 108 (3) : 248-57.

Télécharger le questionnaire :