La GED-DI (Grille Evaluation Douleur Déficience Intellectuelle) est le nom français de l’échelle NCCPC (Non Communicating Children Pain Checklist), élaborée et validée initialement au Canada anglophone par l’équipe de L Bréau, puis traduite et validée en français au Canada et en France.

  • Âge d’utilisation : de 3 ans à l’âge adulte.
  • Type de douleur évaluée : douleur chez le patient ne pouvant communiquer verbalement, ne pouvant s’auto-évaluer, en relation avec un handicap cognitif, essentiellement dans le cadre du polyhandicap. Plus récemment des travaux ont validé son emploi chez des enfants ou adultes avec signes d’autisme.
  • Nombre d’items : 30 items comportementaux simples. Pour l’utilisation postopératoire, 3 items en moins (concernant sommeil et alimentation).
  • Cotation : pour chaque item, 4 cotations possibles : 0, 1, 2 ou 3 (signe absent, observé occasionnellement, souvent ou très souvent) ou « ne s’applique pas » (si l’enfant ne peut présenter ce comportement du fait de son handicap).
  • Score : De 0 à 90 pour l’utilisation habituelle, de 0 à 81 pour l’utilisation en postopératoire avec 3 items en moins.
  • Seuil de prescription : de 6 à 10 il y a douleur légère, à partir de 11 il y a douleur moyenne à sévère.
  • Spécificités : mesure de la douleur chez l’enfant souffrant de polyhandicap ou d’handicap cognitif (déficience, troubles autistiques), sans nécessité de connaître le comportement habituel de l’enfant ni ses signes neurologiques. L’échelle est valide quel que soit le niveau de l’atteinte cognitive (les comportements de douleur sont indépendants du niveau de la déficience).
  • Validation : très bons critères de validation de la version initiale, plusieurs études depuis dans plusieurs langues ; la version française a été validée en multicentrique (plusieurs centres canadiens et français).
  • Avantages : c’est une échelle qui permet d’évaluer la douleur, en particulier postopératoire, chez une personne souffrant de polyhandicap même si elle n’est pas connue par l’équipe soignante qui l’accueille.
  • Inconvénients : l’échelle est un peu longue à remplir.
  • Références :
Breau LM, McGrath PJ, Camfield CS, Finley GA. Psychometric properties of the non-communicating children’s pain checklist-revised. Pain 2002 ;(1-2) : 349-57
Breau LM, McGrath PJ, Camfield C, Rosmus C, Finley GA. Preliminary validation of an observational pain checklist for persons with cognitive impairments and inability to communicate verbally. Dev Med Child Neurol 2000 ; 42 (9) : 609-16
Zabalia M, Breau LM, Wood C, Lévêque C, Hennequin M, Villeneuve E, Fall E, Vallet L, Grégoire MC, Breau G. Validation de la version française de l’échelle NCCPC version post-opératoire
Can J Anaesth 2011 ; 58 (11) :1016-23
Télécharger la grille