Échelle d’origine américaine (Michigan) : Modified Face Legs Activity Cry Consolability. L’échelle FLACC élaborée pour mesurer la douleur post-opératoire a été modifiée par l’équipe qui l’avait publiée pour pouvoir enregistrer de façon plus adéquate la douleur des enfants souffrant de polyhandicap. Des descriptions supplémentaires ont été dans ce but ajoutées aux items initiaux.

Caractéristiques de l’échelle FLACC modifiée :

  • Âge d’utilisation : de la naissance à 18 ans, jusqu’à l’âge de 19 ans pour la personne handicapée.
  • Type de douleur évalué : douleur postopératoire initialement, également douleur aiguë d’un soin ou toute douleur.
  • Nombre d’items : 5 items comportementaux : visage, jambes, activité, cris, consolabilité.
  • Cotation : pour chaque item, 3 cotations possibles : 0 ou 1 ou 2, et la description précise correspondant à chaque niveau de douleur est fournie.
  • Score : de 0 à 10.
  • Seuil de prescription : non défini par les auteurs mais le seuil de 3/10 attribué aux échelles de 0 à 10 peut être appliqué.
  • Spécificité : élaboration et validation initiales pour la mesure de la douleur postopératoire. La description des items permet d’observer une augmentation du score avec l’intensité de la douleur en cas de douleur aiguë.
  • Avantages : c’est une échelle comportementale simple et rapide d’emploi, valable à tout âge, et pour plusieurs sortes de douleur. Il n’est pas nécessaire de connaitre le comportement habituel de l’enfant, ce qui la rend facile d’emploi au cours d’une hospitalisation, par exemple lorsque l’enfant avec polyhandicap arrive dans un nouveau lieu de soin (de même que la GED-DI).
  • Inconvénients : l’immobilité et l’inertie psychomotrice ne sont pas incluses dans l’échelle, les enfants atones, prostrés ne seront donc pas enregistrés comme douloureux (seul le mot « figé » figure à l’item « activité »). C’est pourquoi l’emploi est réservé plutôt à une douleur aiguë avec pleurs et agitation. Par rapport au handicap neurologique, les modifications des signes neurologiques figurent un peu avec « augmentation marquée de la spasticité ». Certains des items se réfèrent à une interprétation très subjective, comme « semble triste ou inquiet », « visage affligé », « expression d’effroi ou de panique », items donc moins fiables que de simples items comportementaux comme ceux de la GED-DI.
  • Validation : bons critères de validité lors de l’étude initiale.
  • Traduction française : équipe de l’Unité d’évaluation et de traitement de la douleur, Centre hospitalier universitaire Robert Debré, Paris, France. Contre-traduction par le Docteur Marie-Claude Grégoire, IWK Health Center, Dalhousie University, Halifax, Canada et par le Docteur Peter Jones, Centre hospitalier universitaire Robert Debré, Paris, France.

 

0
1
2
Visage Pas d’expression particulière ou sourire Grimace ou froncement occasionnel des sourcils, retrait, désintéressé
[semble triste et inquiet]
Froncements fréquents à permanents des sourcils, mâchoires serrées, tremblement du menton
[visage affligé ; expression d’effroi ou de panique]
Jambes Position habituelle ou détendue Gêné, agité, tendu
[trémulations occasionnelles]
Coups de pieds ou jambes  recroquevillées
[augmentation marquée de la spasticité, trémulations ou sursauts permanents]
Activité Allongé calmement, en position habituelle, bouge facilement Se tortille, se balance d’avant en arrière, est tendu
[moyennement agité (ex : bouge sa tête d’avant en arrière, agressif) ; respiration superficielle, saccadée, soupirs intermittents]
Arc-bouté,  figé, ou sursaute
[agitation sévère, se cogne la tête, tremblement (non rigide) ; retient sa respiration, halète ou inspire profondément ; respiration saccadée importante]
Cris Pas de cris (éveillé ou endormi) Gémissements ou pleurs, plainte occasionnelle
[explosion verbale ou grognement occasionnel]
Pleurs ou cris constants, hurlements ou sanglots, plaintes fréquentes
[explosion verbale répétée ou grognement constant ]
Consolabilité Content, détendu Rassuré occasionnellement  par le toucher, l’étreinte ou la parole. Peut être distrait Difficile à consoler ou à réconforter
[repousse le soignant, s’oppose aux soins ou aux gestes de confort]
[Items modifiés indiqués en italique et entre crochets]
  • Références

– Voepel-Lewis T, Merkel S, Tait AR, Trzcinka A, Malviya S. The reliability and validity of the Face, Legs, Activity, Cry, Consolability observational tool as a measure of pain in children with cognitive impairment. Anesth Analg 2002

– Malviya S, Voepel-Lewis T, Burke C, Merkel S, Tait AR. The revised FLACC observational pain tool : improved reliability and validity for pain assessment in children with cognitive impairment. Paediatr Anaesth 2006

– Voepel-Lewis T, Malviya S, Tait AR, Merkel S, Foster R, Krane EJ, Davis PJ. A comparison of the clinical utility of pain assessment tools for children with cognitive impairment. Anesth Analg 2008

TÉLÉCHARGER L’ÉCHELLE