Un éditorial dans le « journal of pediatric Nursing » 2021 interpelle les soignants de pédiatrie et rappelle qu’il est important de « Bien faire les choses du premier coup et à chaque fois » et qu’il est nécessaire de repenser les droits des enfants lorsqu’ils font l’objet d’une procédure clinique .

Les points clés

  1. Un enfant a le droit d’être pris en charge par des professionnels qui ont les connaissances et les compétences appropriées pour soutenir son bien-être et ses besoins physiques, émotionnels et psychologiques avant, pendant et après la procédure.
  2. Un enfant a le droit de bénéficier d’une communication qui l’aide à exprimer (verbalement ou par le comportement) son point de vue et que ce point de vue soit écouté, pris au sérieux et pris en compte.
  3. Un enfant a le droit de recevoir des informations claires, individualisées et faciles à comprendre pour l’aider à se préparer et à développer des compétences qui l’aideront à faire face lors de la  procédure ;
  4. Un enfant a le droit d’être soutenu pour faire des choix et prendre des décisions en matière de procédure et que l’on donne suite à ces choix pour l’aider à acquérir une certaine maîtrise sur sa procédure.
  5. Un enfant a le droit que son intérêt supérieur et son bien-être à court et à long terme soient prioritaires dans toutes les décisions de procédure.
  6. Un enfant a le droit d’être positionné pour une procédure de manière à être contenu (si nécessaire) et ne doit pas être retenu contre sa volonté.
  7. Le dossier médical de l’enfant doit inclure une documentation claire sur la procédure et sur toute utilisation de moyens de contention.

Getting It Right First Time and Every Time; Re-Thinking Children’s Rights when They Have a Clinical Procedure. (2021). Journal of Pediatric Nursing: Nursing Care of Children and Families61, A10‑A12. https://doi.org/10.1016/j.pedn.2021.11.017