Le développement des prélèvements COVID concerne aussi les enfants.

Il semblerait que la formation des équipes mobiles dans ce domaine mérite beaucoup d’attention. Pour les prélèvements profonds naso pharyngés, on peut estimer qu’il existe un risque significatif lorsque ce type de gestes est réalisé par un professionnel peu familier avec les soins pédiatriques, de provoquer des épisodes de douleur, de détresses intenses nécessitant une contention majeure.

Plusieurs questions se posent notamment celle de la meilleure technique de prélèvement nasal mais peut être aussi la pertinence de ce type de bilan.

Il apparait que le prélèvement profond naso pharyngé majore largement la douleur, ce type de prélèvement apparait 4 fois plus douloureux que le prélèvement nasal simple[1]. Le prélèvement nasal simple apparait également nettement moins douloureux que l’aspiration naso pharyngée[2] mais cette étude trouve des performances diagnostiques plus faibles pour certains types de virus [2]. Dans l’étude faite aux urgences de Melbourne, 79 % des enfants de moins de 4 ans nécessitent une contention forte pour la pose d’une sonde naso gastrique[3]. Enfin il apparait que le prélèvement nasal puisse être remplacé par un prélèvement salivaire beaucoup moins douloureux[4, 5]. Aux USA, le 7 mai, la FDA a autorisé les prélèvements salivaires à domicile[6]. Le prélèvement effectué par le patient lui-même apparait également aussi fiable[7]

Selon les retours de terrain, le kit fourni aux équipes semble inadapté à l’enfant, l’écouvillon est trop gros, il est fragile et rigide, il risque de se casser

Tous ces éléments doivent nous inciter à former spécifiquement les équipes de prélèvement et à actualiser/préciser nos recommandations.

 

Pr Daniel Annequin Centre de la douleur Hôpital Trousseau Président du Groupe Pediadol

REFERENCES

1. Ipp, M., et al., Rapid painless diagnosis of viral respiratory infection. Arch Dis Child, 2002. 86(5): p. 372-3.

2. Macfarlane, P., et al., RSV testing in bronchiolitis: which nasal sampling method is best? Arch Dis Child, 2005. 90(6): p. 634-5.

3. Crellin, D., et al., Procedural restraint use in preverbal and early-verbal children. Pediatr Emerg Care, 2011. 27(7): p. 622-7.

4. Azzi, L., et al., Saliva is a reliable tool to detect SARS-CoV-2. J Infect, 2020.

5. Pasomsub, E., et al., Saliva sample as a non-invasive specimen for the diagnosis of coronavirus disease 2019: a cross-sectional study. Clin Microbiol Infect, 2020.

6. FDA Coronavirus (COVID-19) Update: FDA Authorizes First Diagnostic Test Using At-Home Collection of Saliva Specimens. 2020.

7. Tu, Y.P., et al., Swabs Collected by Patients or Health Care Workers for SARS-CoV-2 Testing. N Engl J Med, 2020.