La douleur de l'enfant

Textes officiels Recommandations

Évaluation

Traitements et protocoles

Situations cliniques

Douleur des soins

Psychologie

Extrahospitalier

FAQ

Utilisation de l’hydromorphone en pédiatrie

Dr B. Tourniaire (hôpital Trousseau) - Février 2013

MÀJ : 18 février 2013

Hydromorphone  : Sophidone® gélules à 4, 8 16 et 24 mg

  • Agoniste mu, opioïde pur
  • Forme orale commercialisée uniquement à libération prolongée : 2 prises par 24 h
  • AMM à 7 ans pour les douleurs cancéreuses résistantes à la morphine
  • Peut être utilisée en pratique pour la rotation des opioïdes
    • En cas d’installation d’une tolérance physique à la morphine
    • En cas d’effets indésirables gênants avec la morphine (en particulier, la Sophidone® entraîne moins de somnolence que la morphine)
  • Équivalence  : 4 mg de Sophidone® = 30 mg de morphine orale
  • La Sophidone® étant une forme à libération prolongée, des interdoses doivent être systématiquement associées en cas de pics douloureux sous forme de morphine orale :
    • si 4 mg de Sophidone® deux fois par jour : interdoses Actiskenan® à 10 mg ou Oramorph® solution 8 gttes ou unidose 10 mg
    • si 8 mg de Sophidone® : interdoses Actiskenan® à 20 mg ou Oramorph® solution 16 gttes
    • si 16 mg de Sophidone® : interdoses Actiskenan® à 40 mg ou Oramorph® solution 32 gttes
    • si 24 mg de Sophidone® : interdoses Actiskenan® à 60 mg ou Oramorph® solution 48 gttes ou 2 unidoses 30 mg


Accueil | Contact | Mentions légales | Liens | Appels à projets