La douleur de l'enfant

Textes officiels Recommandations

Évaluation

Traitements et protocoles

Situations cliniques

Douleur des soins

Psychologie

Extrahospitalier

FAQ

Quelle échelle choisir ?

MÀJ : 14 mai 2012
Pour l’enfant polyhandicapé, dans le cas de donneurs de soin qui connaissent l’enfant quand il va bien (les soignants habituels ou les parents), qui ont repéré ses symptômes habituels en particulier au plan neurologique (spasticité, mouvements anormaux, moyens de communication, grimaces…), il est préférable de choisir la San Salvadour ou la Pediatric Pain Profile : le soignant remplit le dossier de base et utilise ensuite l’échelle lors d’un changement de comportement. Il est conseillé de tester chaque échelle pour choisir celle adaptée à la personne ou à l’institution d’accueil.

Si les soignants sont amenés à prendre soin d’un enfant polyhandicapé qu’ils ne connaissent pas habituellement, la GED-DI (NCCPC), ou la FLACC modifiée (plus simple) sont recommandées, en particulier en postopératoire. Une étude (Voepel-Lewis T et al. 2008) a comparé l’emploi de la GED-DI (NCCPC), de la FLACC modifiée et d’un autre score (NAPI) : 5 médecins et 15 infirmières ont coté indépendamment 15 vidéos d’enfants filmés en postopératoire ; la préférence (score d’utilité clinique) va à l’échelle FLACC modifiée.


Tableau comparatif des échelles disponibles pour la personne polyhandicapée


Échelles San Salvadour PPP GED-DI FLACC modifiée
Items 10 20 30 ou 27 5
Temps requis 15 min 5 min 2 h ou 10 min  ?
Connaissance du patient nécessaire Oui Oui Non Non
Postopératoire Non Oui Oui Oui
Domicile Oui Oui Oui Oui
Seuil de traitement 2 et 6/40 14/60 7/90 ou 11/81 3/10 ?

Accueil | Contact | Mentions légales | Liens | Appels à projets