La douleur de l'enfant

Textes officiels Recommandations

Évaluation

Traitements et protocoles

Situations cliniques

Douleur des soins

Psychologie

Extrahospitalier

FAQ

Utilisation des AINS en pédiatrie

MÀJ : 25 mars 2016
Les AINS ont une efficacité antalgique supérieure au paracétamol, à la codéine et à leur association dans de nombreuses situations : postopératoire, traumatologie, migraine, inflammation.
Les AINS ont en France une "mauvaise réputation", contrairement à beaucoup d’autres pays.
En réalité, les effets indésirables sont rares, voire exceptionnels si les contre-indications et précautions sont bien respectées (études de cohorte sur 83 000 enfants Lesko SM et al. JAMA 1995, RBP Afssaps 2009).
Pour tous les AINS :
  • jamais si varicelle ;
  • prudence si infection pulmonaire sévère, infection ORL sévère (abcès), infection cutanée ou des tissus mous : le lien de cause à effet n’a pas été prouvé entre infection sévère et prise d’AINS (deux événements concomitants ne sont pas forcément en lien de causalité). Il est possible que des germes particulièrement virulents soient en cause et que la prise d’AINS ait été motivée par la gravité des symptômes. Mais un principe de précaution est retenu pour ces situations d’infection bactérienne sévère ;
  • prudence ou CI si risque hémorragique ou trouble de la coagulation ;
  • prudence si risque de déshydratation (peut favoriser une insuffisance rénale) : corriger l’hydratation avant l’administration.

L’ibuprofène est l’AINS de référence en pédiatrie, les autres peuvent être un recours.
Tous les AINS ayant une AMM en pédiatrie sont cités ici. L’ANSM ne recommande pas d’associer systématiquement des inhibiteurs de la pompe à protons chez l’enfant (RBP Afssaps 2008 – Antisécrétoires chez l’enfant).


Ibuprofène


Sirop : Advilmed® 7,5 mg/kg/prise,
Nurofenpro® 10 mg/kg/prise
Pour toutes les présentations :
10 mg/kg/8 h ou 7,5 mg/kg/6 h
Max. 400 mg/prise (exceptionnellement 600 mg)
Rester = 30 mg/kg/j
Ex. pour 10 kg : Advilmed® sirop une dose de 10 kg × 4/j
ou Nurofenpro® sirop une dose de 10 g × 3/j ;
pour 20 kg : 200 mg/prise × 3/j ;
pour 40 kg ou plus : 400 mg/prise × 3/j
Nurofenflash®, Advil®, Brufen®, Antarène®, Nureflex® et génériques : cp 100, 200, 400 mg, cp orodispersibles 200 mg

Indications officielles de l’AMM
3 mois pour fièvre ou douleur.
Douleur d’intensité légère à modérée d’origine variée selon les AMM des différentes spécialités commercialisées : migraine, douleur traumatique, inflammation, arthrite juvénile, douleurs dentaires, courbatures, états grippaux, dysménorrhée, etc.

LE PLUS PÉDIADOL
Antalgique de première intention.
En France, des sirops à concentration différente sont sur le marché, rendant la situation difficile à comprendre par les familles… et les prescripteurs !!
Pour une posologie quoitidienne maximale de 30 mg/kg/j, les laboratoires ont choisi de fabriquer :
  • soit un sirop à administrer 4 fois/j, chaque pipette/poids délivrant alors 7,5 mg/kg/ prise (cas d’Advilmed® – en vente libre) ;
  • soit un sirop à administrer 3 fois/j, chaque pipette/poids délivrant alors 10 mg/kg/ prise (cas de Nurofenpro® et d’Antarène® – sur prescription).

Attention, selon les présentations, l’AMM est plus ou moins restrictive pour l’âge et le poids.
Ainsi, les consignes figurant sur les boîtes sont souvent trop restrictives, et ne correspondent pas aux posologies recommandées (p. ex. "6 à 11 ans" pour les cp 100 mg, alors qu’un enfant de 11 ans pesant 30 kg devra prendre 300 mg/prise jusqu’à 3 fois/j ; ou "réservé aux plus de 15 ans" sur certaines boîtes d’ibuprofène 400 mg, alors qu’un enfant de 13 ans, pesant 40 kg, doit bien recevoir 10 mg/kg, soit 400 mg).
Il est important de bien spécifier sur l’ordonnance "je dis bien de donner…." pour éviter les refus de délivrance et d’expliquer la situation aux parents.

Exemples de prescription
  • Maxime, 6 mois, 6 kg, a une otite :
    Advilmed® sirop une dose de 6 kg toutes les 6 heures pendant 24 heures
  • Rebecca, 6 ans, 22 kg, vient d’être plâtrée pour fracture (la douleur après plâtre va persister environ 2 jours) :
    Ibuprofène 200 mg, 3 fois/jour pendant 2 à 3 jours, le temps des douleurs (je dis bien 200 mg/ prise, soit 10 mg/kg/prise)
  • Henri, 13 ans, 40 kg, migraineux :
    Ibuprofène 400 mg : 1 comprimé à prendre très rapidement en début de crise de migraine (je dis bien 400 mg soit 10 mg/kg)


Kétoprofène


Sirop Profénid®, Toprec® 0,5 mg/kg/prise
Cp Profénid®, Toprec® et génériques 25, 50, 100 mg
0,5-1 mg/kg/8 h
Ex. pour 10 kg : 1-2 doses de 10 kg × 3/j ;
pour 20 à 25 kg : 1 cp 25 mg × 3/j
Poudre pour solution injectable IV 0,5-1 mg/kg/8 h IVL en 20 min

Indications officielles de l’AMM

  • Sirop : 6 mois pour fièvre.
  • Cp : 15 ans.
  • IV : 15 ans pour colique néphrétique, douleur postopératoire.
LE PLUS PÉDIADOL
Le Toprec® sirop a une AMM pour la fièvre en France mais peut être utilisé comme antalgique.
Bien spécifier sur l’ordonnance : "je dis bien de donner… ;" pour éviter les refus de délivrance.
Les cp, malgré une AMM à 15 ans, peuvent tout à fait être utilisés avant, en fonction du poids (cp 25 mg à partir de 20-25 kg).
En l’absence d’un AINS IV ayant une AMM en pédiatrie, le kétoprofène est largement utilisé en France, hors AMM, dès l’âge de 1 an (Recommandations Afssaps 2009).

Acide niflumique


Nifluril® gélules 250 mg Environ 4 à 6 mg/kg/prise × 3/j
Nifluril® suppositoires 400 (sécables), 700 mg

Absorption intrarectale très mauvaise, utilisation non recommandée

Indications officielles de l’AMM
Douleur ORL ou stomatologique et arthrite juvénile :

  • Gélules : 12 ans.
  • Suppositoires : 6 mois.
LE PLUS PÉDIADOL
Peu d’études d’efficacité.


Diclofénac


Voltarène® et génériques cp 25, 50 mg 1 mg/kg/8 h
Voltarène® et génériques suppositoires 25 mg

1 mg/kg/prise
Dose de charge 2 mg/kg possible
(Recommandations Afssaps 2009)

Indications officielles de l’AMM

  • Cp 25 mg : 6 ans, 50 mg : 35 kg (12 ans) pour rhumatismes inflammatoires, dysménorrhée.
  • Suppositoires : 16 kg (4 ans) pour rhumatismes inflammatoires.
LE PLUS PÉDIADOL
Peut être utilisé hors AMM pour d’autres douleurs que les rhumatismes.
L’absorption du diclofénac en intrarectal est meilleure que celle de l’acide niflumique, c’est donc le seul AINS rectal utilisable. Les suppositoires peuvent être prescrits p. ex. pour une crise de migraine avec vomissements.


Acide tiaprofénique


Surgam® et génériques cp sécables 100, 200 mg 10 mg/kg/j

Indications officielles de l’AMM

15 kg (4 ans) pour douleur ORL, stomatologique, post-traumatique, dysménorrhée et arthrite juvénile.


Naproxène


Apranax®, Naprosyne® et génériques 250, 275, 500, 550 mg 10-20 mg/kg/j

Indications officielles de l’AMM

  • Cp 250 et 275 mg : 25 kg (6-8 ans) pour arthrite juvénile.
  • Cp 500 et 550 mg : à partir de 15 ans pour douleurs rhumatologiques.


Acide méfénamique


Ponstyl® gélules 250 mg 2 gélules × 3/j

Indications officielles de l’AMM
À partir de 12 ans pour douleurs modérées, céphalées, douleurs dentaires, de l’appareil locomoteur, dysménorrhée.

LE PLUS PÉDIADOL
Utilisé surtout dans les dysménorrhées.


Acide acétylsalicylique


Aspirinesup>®
Voie orale : présentations multiples de 100 à 1 000 mg
10-15 mg/kg/6 h
Amp IV

10 mg/kg/6 h

Indications officielles de l’AMM

  • Sachet 100 mg : à partir de 3 mois.
  • Voie IV : adulte.
LE PLUS PÉDIADOL
N’est plus utilisée sauf en rhumatologie.
Attention aux contre-indications.
Jamais dans la semaine préopératoire.
Jamais en cas de trouble de la coagulation.

Accueil | Contact | Mentions légales | Liens | Appels à projets