La douleur de l'enfant

Textes officiels Recommandations

Évaluation

Traitements et protocoles

Situations cliniques

Douleur des soins

Psychologie

Extrahospitalier

FAQ

Utilisation du paracétamol en pédiatrie

MÀJ : 11 mars 2016
Voie orale : Dafalgan®, Doliprane®, Dolko®, Efferalgan®, Paralyoc® et génériques
Sirop (pipette 15 mg/kg/prise), sachets, cp, cp effervescents, cp lyoc
15 mg/kg/6 h
Dose de charge initiale possible : 30 mg/kg
Max. 80 mg/kg/j sans dépasser 4 g/j
Suppositoires (à éviter) 15 mg/kg/6 h, en général insuffisante
Posologie optimale non fixée ; en dose unique, dose double conseillée
Perfalgan® : solution pour perfusion 10 mg/mL IVL (en 15 min car irritant pour les veines)
15 mg/kg/6 h
< 10 kg : 7,5 mg/kg/6 h selon l’AMM mais une publication récente remet en question cette posologie et revient aux doses habituelles dès un mois, avec des posologies réduites chez les prématurés et nouveau-nés*
Veyckemans et al. Arch Ped 2014

Indications officielles de l’AMM
Dès la naissance pour douleur et fièvre.

LE PLUS PÉDIADOL
Antalgique de première intention.
Associer si besoin : AINS + si besoin morphinique de palier 2 ou palier 3.
Suppositoires déconseillés
(biodisponibilité faible, aléatoire et retardée) : uniquement si voie orale impossible (ex. : vomissements) et absence de voie veineuse. Les bénéfices d’une dose de charge ne sont pas toujours présents mais celle-ci peut être utilisée dans les situations difficiles ; une étude a montré l’absence de retentissement sur les enzymes hépatiques à H24, après une dose reçue de 75 mg/kg en 24 h.
Voie IV : si voie orale impossible ou si effet rapide recherché. Attention aux erreurs de dilution : 1 mL = 10 mg. Prescrire en mg ET en mL.

Accueil | Contact | Mentions légales | Liens | Appels à projets