La douleur de l'enfant

Textes officiels Recommandations

Évaluation

Traitements et protocoles

Situations cliniques

Douleur des soins

Psychologie

Extrahospitalier

FAQ

L’hypnoanalgésie en pédiatrie

Septembre 2010

MÀJ : 18 juillet 2014
Une littérature importante témoigne ces 10 dernières années de l’essor considérable de l’hypnose pour le contrôle de la douleur. L’imagerie spécialisée (IRM fonctionnelle) objective les régions du cerveau stimulées par les suggestions hypnotiques [1]. De nombreux articles décrivent les effets antalgiques de l’hypnose notamment pour : les soins aux brûlés [2-4], les douleurs provoquées [5], la douleur postopératoire [6]. L’enfant dispose d’un pouvoir imaginaire riche et précieux, qui lui permet de s’évader quasi naturellement d’une situation pénible. La réalité du soin est ainsi modifiée, l’enfant y prend une place active. Il sort d’une expérience désagréable pour vivre paradoxalement un moment de détente et d’évasion. L’hypnose intervient dans ce cadre pour renforcer la dissociation (être au même moment ici et ailleurs) et modifier la perception douloureuse. On propose à l’enfant par exemple d’imaginer qu’il étale une crème anesthésiante, ou encore de couper l’interrupteur de la douleur ou d’éloigner pour un moment la partie du corps qui est gênante. Quelle que soit la situation, chaque geste, chaque étape du soin est intégrée à la séance. Un des aspects primordiaux de l’hypnoanalgésie est de se centrer sur l’enfant, de partir de l’endroit où il se trouve, c’est-à-dire d’accompagner ce qu’il ressent, de "broder" les suggestions à partir de ce qu’il nous dit, de ses réactions. Les méthodes utilisant l’hypnose pour les soins douloureux sont particulièrement précieuses en milieu pédiatrique. Les infirmières formées peuvent parfaitement les utiliser régulièrement au lit du malade.

Références
[1] Faymonville ME, Laureys S, Degueldre C, et al. Neural mechanisms of antinociceptive effects of hypnosis. Anesthesiology 2000 ; 92 (5) : 1257-67.
[2] Patterson DR, Hoffman HG, Weichman SA, et al. Optimizing control of pain from severe burns : a literature review. Am J Clin Hypn 2004 ; 47 (1) : 43-54.
[3] De Jong AE, Middelkoop E, Faber AW, et al. Non-pharmacological nursing interventions for procedural pain relief in adults with burns : a systematic literature review. Burns 2007 ; 33 (7) : 811-27.
[4] Shakibaei F, Harandi AA, Gholamrezaei A, et al. Hypnotherapy in management of pain and reexperiencing of trauma in burn patients. J Clin Exp Hypn 2008 ; 56 (2) : 185-97.
[5] Richardson J, Smith JE, McCall G, et al. Hypnosis for procedure-related pain and distress in pediatric cancer patients : a systematic review of effectiveness and methodology related to hypnosis interventions. J Pain Symptom Manage 2006 ; 31 (1) : 70-84.
[6] Montgomery GH, David D, Winkel G, et al. The effectiveness of adjunctive hypnosis with surgical patients : a meta-analysis. Anesth Analg 2002 ; 94 (6) : 1639-45.

Accueil | Contact | Mentions légales | Liens | Appels à projets