La douleur de l'enfant

Textes officiels Recommandations

Évaluation

Traitements et protocoles

Situations cliniques

Douleur des soins

Psychologie

Extrahospitalier

FAQ

Faire un travail de recherche clinique : pourquoi, comment ?

Réussir en 10 étapes

MÀJ : 20 mars 2014
Pourquoi ?
  • Pour montrer objectivement l’efficacité d’une pratique
  • Pour améliorer la qualité des soins
  • Pour permettre la valorisation de son travail
  • Pour publier ses résultats et servir de référence
  • Pour faire un audit ou une EPP
    (Évaluation des pratiques professionnelles)
Comment ?
Exemple : Une équipe d’un hôpital pédiatrique souhaite évaluer ses pratiques concernant un examen quotidien.
Formulation d’une question
Dans notre service, la prise en charge de la douleur des enfants lors des bilans urodynamiques est-elle optimale ?
État des lieux des pratiques
Les bilans urodynamiques se déroulent en présence des parents, sous MEOPA systématique depuis 2 ans, dans une atmosphère calme et ludique. Une information orale sur le déroulement de l’examen et ses désagréments éventuels est donnée dès la prise de rendez-vous avec la remise d’un livret explicatif.
Recherche documentaire : d’autres équipes ont-elles publié sur ce sujet ? Existe-t-il des études, des recommandations ?
Hypothèse de départ
Une bonne information en amont et l’utilisation du MEOPA permettent de réaliser l’examen dans de bonnes conditions, diminuent la douleur liée à la pose de la sonde urinaire et suscitent la satisfaction des enfants, des parents et des soignants.
Formulation d’un objectif précis
Le but de l’étude est d’évaluer la douleur de l’enfant provoquée par cet examen afin de mettre en évidence l’efficacité des moyens mis en place (présence des parents, information, environnement calme, MEOPA, etc.).
Choix du critère de jugement (d’évaluation)
La mesure de la douleur aux 3 temps de l’examen (introduction de la sonde, remplissage de la vessie, retrait de la sonde) en auto-évaluation avec l’échelle des visages, en hétéro-évaluation par un observateur extérieur ne réalisant pas le geste (DAN ou FLACC ou CHEOPS selon l’âge).
Préparation du projet
  • Réalisation des supports pour le recueil et la saisie des données qui permettront d’infirmer ou de confirmer l’hypothèse annoncée (toutes les données doivent être exploitables)
  • Description de l’organisation pratique, définition du rôle de chacun et des modalités pratiques de l’étude (début de l’étude, qui fait quoi, quand, comment ?)
Réalisation de l’étude selon un protocole prédéfini
Analyse des données et interprétation des résultats
Évaluation de l’impact sur les pratiques professionnelles au quotidien
Validation du protocole.
Diffusion des résultats
Dans le service, en réunion de CLUD, en congrès, dans une revue scientifique.
Une "petite étude" avec quelques patients, accompagnée d’une réflexion de service peut générer de grands changements. Une recherche plus ambitieuse destinée à publication dans une revue scientifique exige une méthodologie plus complète : effectif plus important, calculé a priori, demande de l’avis du Comité de protection des personnes, etc.

Accueil | Contact | Mentions légales | Liens | Appels à projets