La douleur de l'enfant

Textes officiels Recommandations

Évaluation

Traitements et protocoles

Situations cliniques

Douleur des soins

Psychologie

Extrahospitalier

FAQ

Efficacité de la relaxation et l’hypnose en traitement de fond chez l’enfant migraineux — Étude randomisée contrôlée

Extrait des actes des Journées Pédiadol 2004 "La douleur de l’enfant, quelles réponses ?", Unesco, Paris

MÀJ : 10 janvier 2005

EFFICACITÉ DE LA RELAXATION ET L’HYPNOSE
EN TRAITEMENT DE FOND CHEZ L’ENFANT MIGRAINEUX
ÉTUDE RANDOMISÉE CONTRÔLÉE

Centre de la migraine de l’enfant
Hôpital d’enfants Armand Trousseau -75012 Paris
D. Annequin, I. Celestin Lhopiteau, R. Amouroux, B. Tourniaire, A. Tonnelli 

Méthode
38 enfants âgés de 6 à 15 ans (11.9 ± 2.4).
Présentant au moins 3 crises mensuelles de migraine (IHS).
Chaque enfant bénéficie du même traitement de crise médicamenteux (AINS).

Trois groupes ont été tirés au sort :

  • groupe contrôle (pas de traitement de fond),
  • groupe relaxation (12 sessions sur une période de 3 mois),
  • groupe hypnose (12 sessions sur une période de 3 mois).

Durant six mois, lors de chaque crise, l’enfant notait :

  • l’intensité douloureuse (0 -10),
  • la durée de la crise.

Résultats
On a observé une amélioration significative chez les enfants bénéficiant de relaxation ou d’hypnose :

  • diminution d’au moins 50 % du nombre de crise,
  • diminution de l’intensité des crises,
  • action plus rapide des médicaments de crise.

L’effet observé est prolongé puisqu’il est retrouvé 3 mois après l’arrêt des séances d’apprentissage de la relaxation ou de l’hypnose. 

Nombre de crises par mois


Pourcentage de crises dont l’intensité diminue d’au moins 50 %, une heure après le traitement de crise
 

CONCLUSION
L’apprentissage de l’hypnose et de la relaxation représente un traitement de fond très efficace de la migraine de l’enfant.
Cette étude a reçu le soutien de la Direction Générale de la Santé et de la Fondation de France.


Accueil | Contact | Mentions légales | Liens | Appels à projets