La douleur de l'enfant

Textes officiels Recommandations

Évaluation

Traitements et protocoles

Situations cliniques

Douleur des soins

Psychologie

Extrahospitalier

FAQ

Bibliographie

Sélection Pédiadol

MÀJ : 30 juillet 2014
Traitement pharmacologique des douleurs neuropathiques : où en est-on en 2012 ?
La lettre de l’Institut UPSA de la douleur 2012 ; 152 (10) : 2204-5
Accès à l’article complet






Une nouvelle définition de la douleur neuropathique
Jensen TS, Baron R, Haanpää M et al.
A new definition of neuropathic pain
Pain 2011 ; 152 (10) : 2204-5


Cette synthèse en français chez l’adulte, facilement accessible sur Internet, synthétise les mécanismes en cause dans la douleur neuropathique et les traitements efficaces avec leurs mécanismes d’action et leurs effets indésirables, dans les études chez l’adulte. Chez l’adulte, les molécules recommandées en première intention sont les antiépileptiques (gabapentine, prégabaline), les antidépresseurs (tricycliques, inhibiteurs de la recapture de la sérotonine) et les emplâtres de lidocaïne. En seconde intention ou en première en cas de douleurs mixtes (neuropathique et nociceptive), les morphiniques ont une indication : tramadol, morphine, oxycodone.
Chez l’enfant, pour rappel, en 2009, les études en pédiatrie (très peu nombreuses) et celles chez l’adulte ont été revues par des experts et ont permis de faire des recommandations Afssaps pour les douleurs neuropathiques de l’enfant : les mêmes molécules sont recommandées.
À cette occasion rappelons que la définition officielle de la douleur neuropathique est désormais assez restrictive : il s’agit de "douleur causée par une lésion ou une maladie du système somato-sensoriel". Le terme de "dysfonction", trop vague, est éliminé : il faut que la lésion soit identifiée ; et le site de la lésion est plus précisément désigné au sein du système nerveux.
Commentaire Pédiadol : La douleur neuropathique est encore trop mal connue des pédiatres ; un article français récent en synthétise le diagnostic et le traitement (Arch Pediatr 2011 ; 18 (8) : 905-13).



Recommandations
Fournier-Charrière E, Marec-Berard P, Schmitt C, et al.
Prise en charge des douleurs neuropathiques chez l’enfant : recommandations de bonne pratique clinique
Arch Pediatr 2011 ; 18 (8) : 905-13


Cette synthèse de la littérature détaille les signes et les causes de la douleur neuropathique chez l’enfant ainsi que les méthodes thérapeutiques.
Les douleurs neuropathiques existent chez l’enfant et leur incidence est souvent sous-estimée par manque de connaissances sur l’existence et le diagnostic de cette douleur. Si les caractéristiques sémiologiques sont assez comparables à celles de l’adulte (allodynie, hypoesthésie, sensation de brûlure et élancements), leurs étiologies diffèrent souvent, et leurs traitements sont plus limités du fait d’un manque de données pharmacologiques et de l’absence d’études cliniques. Leur prise en charge thérapeutique est parfois insuffisante. À partir des recommandations de l’Afssaps de juin 2009, une revue des données de la littérature disponible sur le sujet est proposée, en incluant l’avis des experts, et des recommandations de bonne pratique clinique pour la reconnaissance et le traitement des douleurs neuropathiques de l’enfant sont énoncées, avec en particulier le choix entre les molécules disponibles.
Commentaire Pédiadol : Une synthèse en français sur un thème encore peu connu des pédiatres.



Épidémiologie chez l’enfant
Walco GA, Dworkin RH, Krane EJ, et al.
Neuropathic pain in children : Special considerations
Mayo Clin Proc 2010 ; 85 (3 Suppl) : 533-41


La douleur neuropathique est encore mal connue et peu diagnostiquée chez l’enfant. Elle est définie comme une douleur liée à une lésion ou un dysfonctionnement du système nerveux périphérique ou central. Peu de publications sont retrouvées chez l’enfant, alors que de nombreuses sociétés savantes de neurologie ou de la douleur ont récemment, dans plusieurs pays, publié des recommandations diagnostiques et thérapeutiques chez l’adulte. Une équipe américaine spécialiste de la douleur chronique de l’enfant a publié une synthèse des connaissances relatives à l’épidémiologie de ces douleurs chez l’enfant. Sont analysées : les douleurs de membre fantôme et des avulsions plexiques, les douleurs post-traumatiques et postchirurgicales, les douleurs de neuropathies de type Guillain-Barré, les douleurs de maladie métaboliques comme la maladie de Fabry, et la douleur du syndrome régional complexe de type 1 (ou algodystrophie).
Commentaire Pédiadol : Les connaissances relatives au traitement de ces douleurs chez l’enfant reposent surtout sur des avis d’experts et des publications de courtes séries de cas, aussi elles sont aussi déduites des recommandations établies chez l’adulte ; c’est ce qui a permis d’écrire les recommandations de l’Afssaps en 2009, où le traitement médicamenteux de la douleur neuropathique de l’enfant est abordé en détail.

Accueil | Contact | Mentions légales | Liens | Appels à projets